49 offres disponibles

Street marketing

Reconnue comme étant une technique de communication des plus efficaces, le street marketing permet à une entreprise de promouvoir l’une de ses marques. Une bonne campagne de marketing de rue dépend en grande partie de ses animateurs, les marketeurs et les marketeuses de rue.

Qu’est-ce que le street marketing ou marketing de rue ?

Ce concept a vu le jour en 1820 dans les rues de Londres. En effet, pour contrer une taxe exorbitante sur les enseignes fixes placées sur leurs devantures, les commerçants londoniens ont eu l'idée de placer leurs enseignes sur des pancartes, portées par des individus appelés hommes-sandwichs. Aujourd'hui, rien n'a vraiment changé : faire une campagne de communication dans la rue est encore un moyen très efficace de transmettre un message auprès du public de shoppers. Cette manière de faire marque les esprits et surprend le public ciblé qui se sent alors très proche de la marque. Ces campagnes de communication se déroulent dans des endroits fréquentés par le public-cible : à la sortie d'une bouche de métro, d'un lycée, d'une séance de cinéma ou encore sur une aire d'autoroute.

Quel est le rôle d’un street marketeur ?

Suivant la stratégie mise en place, le marketeur et la marketeuse de rue ont pour mission :

  • de distribuer des flyers, des échantillons ou bien des goodies,
  • de faire déguster le produit à des personnes du public-cible,
  • de faire remplir des questionnaires,
  • de répondre aux questions sur le produit présenté,
  • d'animer des ateliers de présentation à partir de différents supports.
Quelles sont les compétences d’un street marketeur ?

Pour devenir un bon marketeur ou une bonne marketeuse de rue, il faut avoir plusieurs qualités :

  • Aimer échanger avec des inconnus est primordial. Les personnes timides ne pourront pas s'épanouir dans ce type de travail.
  • Il est important d'être dynamique, joyeux et enthousiaste. Quel que soit le produit, il faut le présenter de manière positive.
  • Il est essentiel d'avoir une bonne élocution, et d'être capable de retenir rapidement de nombreuses informations sur le produit, afin de pouvoir répondre aux questions du public.
Quel est le salaire d’un street marketeur ?

En moyenne, un marketeur ou une marketeuse de rue gagne entre 11,50 euros et 15 euros de l'heure. Ce salaire peut être plus important, et atteindre jusqu'à 25 euros de l'heure, si le marketeur ou la marketeuse de rue est qualifié(e). En plus du niveau de qualification, le salaire dépend de la durée de la mission, qui peut se dérouler sur quelques heures ou quelques jours. La rémunération dépend également du lieu de la mission, car, si la plupart des campagnes se déroulent sur une zone délimitée, d'autres, appelées tournées promotionnelles, sont itinérantes.

En plus de la rémunération de base, le marketeur et la marketeuse de rue peuvent prétendre à d'autres avantages. Certains sont systématiques (comme la prime de fin de mission équivalente à 10 % du salaire brut), alors que d'autres dépendent de l'employeur (remboursement des frais de déplacement, prise en charge des frais de repas).

Comment devenir street marketeur ?

Aucun diplôme n'est nécessaire pour devenir marketeur ou marketeuse de rue. Pourtant, pouvoir présenter un diplôme dans le domaine de l'animation peut être un atout. Être détenteur du BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur) prouve votre capacité à animer un groupe, à prendre des initiatives et à être inventif.

Pour trouver des missions deravail de street marketing inscrivez-vous sur Planny.jobs. Dès que votre profil sera rempli et validé, vous pourrez postuler aux annonces qui vous correspondent le mieux. Si votre candidature est retenue, vous serez contacté par votre futur employeur, qui vous donnera toutes les indications nécessaires pour le bon déroulement de votre mission.

Le truc en plus : si vous savez faire du patin à roulettes, du ski nautique ou du segway, n'hésitez pas à le mentionner dans votre CV : certains employeurs recherchent parfois ce type de compétence pour animer leur événement.

Les annonces de Street marketing